Les filtres à particules sont devenus un casse-tête aussi bien pour les conducteurs que pour les professionnels de l’atelier, nous allons donc analyser les méthodes actuelles de nettoyage du filtre à particules que l’on trouve sur le marché, les machines de nettoyage, les additifs de nettoyage du filtre à particules, etc.

Les différentes méthodes impliquent des résultats différents : régénérations forcées pour nettoyer le filtre à particules, nettoyage du filtre à particules aux ultrasons, machines spécialisées, etc., toutes ont leurs avantages et leurs inconvénients.

Bien entendu, le prix du nettoyage du filtre à particules peut aussi varier selon une technique ou une autre.

Par conséquent, ci-dessous, nous analysons tout ce qui a été utilisé à ce jour pour nettoyer le FAP ou le DPF.

Nettoyage avec des additifs chimiques

Il existe différents types d’additifs chimiques  comme karcher pour nettoyer le filtre à particules chacun avec ses systèmes. Certains sont versés dans le réservoir de carburant, d’autres doivent démonter le filtre et suivre différentes procédures.

Il existe une très large gamme d’additifs  comme karcher et des prix sur le marché qui peuvent aller de 20€ à 200€.

Quels sont les avantages de ces additifs ?

Ce système est une méthode rapide et peu coûteuse mais il n’est pas efficace dans l’élimination des résidus, même les résidus générés par l’additif peuvent s’ajouter à ceux existants et bloquer le filtre.

Quel est le meilleur additif pour nettoyer le filtre à particules ?

De notre point de vue, les additifs ne sont pas une bonne méthode, bien qu’ils soient peu coûteux

Pourquoi les filtres à particules sont-ils bouchés ?  

Les filtres à particules se colmatent en raison de la rétention des particules nocives émises par les moteurs diesel lors de leur combustion.

Les particules PM10 (ces particules de moins de 10 microns de diamètre), les résidus de cérium et d’huile peuvent  bloquer le FAP et  ne peuvent pas être éliminés par régénération.

Ce blocage du filtre à particules réduit les performances du moteur et augmente la consommation et dans le pire des cas peut casser certains composants du moteur.

Deux résidus sont essentiels dans l’obstruction des parois internes de la céramique : la  suie et la cendre.

Comment se fait le nettoyage FAP dans les véhicules ?

Dans les véhicules, le nettoyage du filtre à particules s’appelle  régénération  et se fait automatiquement dans certaines circonstances :

  • Tous les 400/800 km.
  • À une vitesse d’environ 90 km/h pendant environ 10 minutes.

Où est le problème? Il est évident que pour de nombreux conducteurs, il est difficile qu’une régénération coïncide avec un itinéraire dans lequel il est possible de circuler avec ces exigences.

De plus, à de nombreuses reprises, lorsque le véhicule procède à la régénération du FAP, l’opération est interrompue en raison de l’ignorance ou de l’absence d’un endroit approprié pour le faire.

D’autre part, avec les régénérations, qu’elles soient automatiques ou forcées, il n’est possible d’éliminer que les suies, laissant les résidus de cendres qui ne sont pas éliminés même à haute température .

Ceci entraîne une diminution de la capacité de filtrage , le FAP perd sa capacité de filtrage et le véhicule commence à faire des régénérations moins souvent, ce qui aggrave le problème.