soudure automobile

 

Si vous travaillez dans la soudure automobile depuis très longtemps, à un moment donné, vous avez levé les yeux et réalisé que vous pouviez faire paraître une réparation vraiment bonne, ou durer très longtemps si vous utilisiez un soudeur. Si vous ne savez pas comment souder, vous avez probablement payé quelqu’un pour le faire faire, ou vous avez peut-être effectué la réparation d’une autre façon pour éviter d’avoir à plonger dans le monde mystérieux des soudures. Je ne t’en veux pas si tu l’as fait. Le soudage est l’une de ces compétences qui peuvent être mal faites par presque n’importe qui.

De l’autre côté de la médaille, il faut des années de pratique pour maîtriser l’outil et devenir un expert en soudure automobile. La bonne nouvelle, c’est qu’avec assez de détermination et d’heures, vous pouvez devenir au moins un soudeur décent et faire votre propre travail. Il vous faudra peut-être deux fois plus de temps pour bien faire les choses, mais vous économiserez de l’argent et aurez la satisfaction d’apprendre une nouvelle technique de réparation automobile en cours de route.

Avant de commencer à apprendre à souder, vous allez avoir besoin d’équipement. Vous pouvez obtenir un soudeur bon marché pour 100 $, ou dépenser des milliers de dollars sur une installation de fantaisie. Je vous suggère d’entrer dans le domaine du soudage à l’extrémité inférieure de l’échelle des prix, mais certainement pas à l’extrémité inférieure. Vous trouverez ci-dessous des informations sur les trois systèmes de soudage les plus courants, en commençant par les moins chers et en passant par les plus sophistiqués et les plus chers.

Soudeurs à braser

Une soudeuse à bras est la plus basique disponible. C’est un soudeur à l’arc, c’est-à-dire qu’il utilise un courant électrique pour créer la chaleur de soudage. C’est ce qu’on appelle une soudeuse “en bâtonnet” parce que le matériau de soudage et le flux (l’élément qui crée le bouclier de gaz) se présentent sous la forme d’un bâtonnet qui est fixé à votre soudeur par une pince métallique semblable à un câble volant standard. Quand l’électricité est passée à travers cette pince au bâton, il fait une soudure avec beaucoup de crachat et de pulvérisation à partir du flux goop qui est partout sur le bâton. C’est très bien et attendu. C’est une façon plus grossière de souder à l’arc, mais elle a fait ses preuves et peut même être réalisée sous l’eau (n’essayez pas cela sans formation, s’il vous plaît !). Le bon côté, c’est la machine et les bâtons sont bon marché. Vous pouvez apprendre à l’utiliser rapidement parce qu’il n’y a que quelques réglages de chaleur à jouer sur le boîtier de contrôle (aussi appelé “buzz box” pour le son qu’il émet pendant que vous soudez). L’inconvénient est que vous êtes limité dans la précision avec laquelle vous pouvez être précis avec la soudeuse à bras, et il fonctionne beaucoup mieux pour les métaux épais comme les cadres automobiles ou les réparations majeures de suspension que pour la tôle mince.

Soudeurs MIG
L’acronyme MIG signifie gaz inerte métallique, qui décrit essentiellement le nuage de gaz que votre torche de soudage émet afin d’empêcher les impuretés d’envahir la soudure et de la compromettre, ce qui réduit la durée de vie ou entraîne une défaillance immédiate. Les soudeurs MIG utilisent une alimentation en fil pour alimenter le matériau du puits. Il y a une bobine de fil qui est alimentée par un long câble et qui sort de la “torche” de soudage, essentiellement une baguette avec un déclencheur pour contrôler l’alimentation du fil. Lorsque le fil frappe le métal sur lequel vous travaillez, l’arc est créé et vous soudez.

Les soudeurs MIG d’entrée de gamme peuvent être achetés pour des montants très raisonnables. Plus vous dépensez, plus l’équipement s’améliore, mais les installations d’entrée de gamme peuvent même être alimentées par des appareils domestiques 110 V courants, ce qui en fait de bonnes affaires pour les soudeurs débutants ou à temps partiel. Le MIG est l’outil idéal pour les travaux de tôlerie, de la réparation d’une aile au remplacement d’un capteur d’O2. Certains soudeurs n’aiment pas le MIG pour les métaux plus épais, mais il peut certainement être utilisé si vous n’êtes pas pressé.

Soudeurs TIG
Un soudeur TIG est une machine haut de gamme qui ne devrait pas être achetée à moins d’être déjà qualifié pour le soudage au gaz et d’avoir besoin d’effectuer des travaux très haut de gamme et très propres. Le TIG fonctionne également bien sur l’aluminium, contrairement aux autres installations de soudage. TIG est l’abréviation de Tungsten Inert Gas (gaz inerte de tungstène), et l’arc est très étroitement contrôlé sur le plan thermique. Je ne recommande pas d’acheter un appareil de soudage TIG tant que vous n’êtes pas prêt.